Catherine VADON

« Regarde Jean, as-tu vu cette drôle de bestiole, là-bas, en surface ?

Une méduse violette, attention elle brûle…

A l’île Dumet, j’ai vu des Laminaires de 5 m de long …  Non ? Si, si !...

Et si on mettait une ligne à l’eau, pour pêcher à la traîne …»

 

A bord de la belle Angélina, les discussions vont bon train, parlent souvent (évidemment !) de la mer, de ses habitants et de leurs mystères. Et à chaque embarquement, il y a toujours des sujets nouveaux à aborder, toujours des compagnons de route très sympas, et un capitaine toujours gentil, curieux, aux taquets et … fédérateur. Merci Jean pour ces belles initiatives !

Depuis plus de trois siècles, des botanistes du Muséum ont parcouru l'Afrique du nord et l'Orient, curieux de découvrir les végétaux de ces contrées si peu connues.

 

Ainsi, les herborisations, parfois dangereuses et téméraires, réalisées depuis Pitton de Tournefort au début du 18ème siècle jusqu'à Théodore Monod, en passant par la Campagne d'Egypte, enrichirent notre connaissance de ces flores lointaines et permirent la réalisation de nombreux herbiers, toujours précieusement conservés.

 

L’exposition accompagne ces courageux voyageurs-botanistes du Jardin du Roi dans leurs longs périples, à pied, en caravane et à dos de dromadaire, ou par mer. Ils reviennent en France avec des mines d’informations et de nouvelles plantes, à usage alimentaire, médical ou ornemental. Exerçant une forte influence sur leur temps, leurs récits de voyage demeurent de précieux outils pour comprendre les origines et l’histoire des plantes.

 

Les jardins de l'Orient sont restés célèbres pour la diversité, la beauté, les parfums de leurs fleurs et de leurs fruits : tulipe, rose, jacinthe, agrumes... Liées aux déplacements des hommes, les plantes voyagent aussi, par caravane ou par route maritime, s'échangent, s'acclimatent.

Affiche Aventures Bota orient
Cabinet d'Histoire MNHN

Si bien que pour beaucoup d'entre-elles, il est devenu bien difficile d'établir leur aire d'origine naturelle. Cultivées depuis des millénaires, utilisées, améliorées et sélectionnées par l'homme, elles ont parfois été si modifiées qu'il est très compliqué de retrouver leurs ancêtres sauvages.

 

Dans l’ambiance d’une tente, établie dans le désert, les visiteurs sont d’abord conviés à partager la destinée des grands botanistes qui ont parcouru ces contrées : comment vivaient-ils au quotidien leurs missions aventureuses ? Quelles ont été leurs contributions au progrès de la connaissance botanique ? Ils y verront des herbiers historiques, des ouvrages originaux, l’itinéraire de leur expédition.

 

Ensuite les visiteurs découvriront quelques-uns de ces végétaux cultivés dans les jardins d’orient,  représentés avec art sur de magnifiques illustrations. L’origine géographique de ces plantes, souvent méconnue,  donnera lieu à un jeu de questions-réponses sur le thème : « D’Orient … ou pas ?! ».

© 2017 Voile Plume et Pinceau | Tous droits réservés | Mentions légales |