Kurun

Lorsque Jacques-Yves Le Toumelin est revenu de son tour du monde en solitaire, à bord du Kurun, mon grand frère a pédalé jusqu’au Croisic pour l’accueillir parmi des milliers de spectateurs. Cet évènement l’a beaucoup impressionné et il m’a confié qu’un jour, il ferait, lui aussi, le tour du monde sur son propre bateau.

En attendant, il fait naviguer son voilier dans le petit bassin du Pouliguen. 

    

(Petite baie blanche, page  57)

Georges Viaud

Georges Viaud